logo kiwinance


Le sens du patrimoine - La Newsletter

Newsletter

Couple marié, deux enfants, recherche urgence, niche fiscale avant l’hiver.

13-4-2019

Couple marié, deux enfants, recherche urgence, niche fiscale avant l’hiver.

Cette annonce  je ne l’ai trouvée que sur ce journal, car elle résume trop souvent l'état d'esprit de nombreux investisseurs. En tant que Conseiller financier, régulièrement  pour ne pas dire quotidiennement, tout prospect au début d’un entretien ne pense qu’à réduire ses impôts. Et ceci quel que soit le montant dont il est redevable, sa première phrase est : « Je paye trop d’impôts ». 

Un client m’a même dit  cette phrase : « Vous me donnez l’impression que plus je paie d’impôt, plus vous êtes content ».

Je vous rassure immédiatement : La réponse est OUI. Oui car payer des impôts signifie que vous avez des revenus. Oui si vous payez des impôts cela signifie que vous recevez plus que vous ne dépensez.

Mieux vaut un créancier public qu'un créancier privé.

Je veux pour preuve ce client, qui a réussi à réduire ses impôts en investissant dans de l’immobilier , défiscalisé, Pinel, Malraux en utilisant du déficit foncier, en investissant dans tout ce qui lui permet de réduire ses impôts. Certes Il ne paie pas d’impôt, mais il est fortement endetté. Il a échangé un créancier public , L’Etat qui lui paie son salaire, soigne gratuitement sa femme dépressive dans un hôpital public, vient chercher ses enfants  tous les matins avec le bus scolaire pour les instruire à l’école communale, remplacé donc ce créancier public par un créancier privé  La Banque, qui lui réclame régulièrement le paiement de son emprunt.

Il ne doit rien à l’Etat mais  il doit à la Banque.

Bien choisir parmi 478 niches fiscales.

Dans ce cas, cette personne a trouvé les niches et les squatte mais en aucun cas il ne bénéficie de la richesse de ses avoirs. Car quand j’entends déficit foncier, j’entends surtout le mot déficit., qui est la différence entre Revenus et les charges. Déficit qu’il faut combler. WJe comprends bien que  nous voulons tous bénéficier de  niches fiscales. C’est un sport national. Il y en a pleins. La liste vous est donnée sur votre déclaration de revenus. Il suffit de les lister : 478 niches fiscales : 

Don, Crédit d’impôt recherche,  Crédit d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile, Abattement de 10 % sur les pensions, déduction de certains travaux de rénovation, Investissement dans les Dom-Tom ,Crédit d’impôt Compétitivité emploi (CICE), Pompe à chaleur, Rénovation appartement, Installation douche salle de bains personnes âgées, Don aux partis politiques, Plan Epargne Retraite, PEA, PERCO  etc 478 niches…

Mais il ne faut pas oublier, que si l’Etat,  « Bonne fille », vous donne cet avantage financier, c’est parce qu’ il ne veut s’en occuper. Il ne veut pas imposer à tous les contribuables la même charge, il délègue au bon ses sens de chacun la possibilité de choisir la bonne niche qui lui correspond.

La Niche Fiscale n'est qu'un outil pas le principal.

Donc le bon conseiller en gestion de patrimoine, vous indiquera l’avantage qu’il y a à investir dans tel ou tel produit d’épargne, car cet investissement améliore le rendement de votre placement, en aucun cas l’avantage fiscal doit être le moteur de votre investissement. En aucun cas la diminution des impôts doit être la qualité principale de cet investissement.

Pour garder une image, ce n’est pas parce que vous aimez votre chien , que vous allez lui acheter toutes les niches.

Prenez votre temps choisissez la bonne niche pour votre patrimoine.

Billet rédigé par JP Lallemand.



Rédigé par : Jean-Pierre Lallemand pour www.kiwinance.com .


Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn